Alexandrie
Documentation et archives privées

Recherche simple

Recherche sur le titre


Fonds documentaire : Article et dossier
Titre Pour ou contre le "Mécanisme européen de stabilité"?
Auteur Brissa Didier  ; Lamberts Philippe  ; Derruine Olivier
Date 01/05/2012
Date extrême début 1/05/12
Date extrême fin 30/06/12
Revue Politique. Revue de débats
Num revue 75
Importance matérielle p 56-63
Descripteurs politique européenne ; élargissement européen ; économie européenne
Commentaire La construction européenne est rythmée par la signature de pactes et de traités, généralement très techniques, mais qui alimentent régulièrement les controverses. Si on met de côté les europhiles et les europhobes de principe, chaque nouvel épisode relance le débat entre des courants qui, pourtant, se retrouveraient derrière le credo : "Oui à l'Europe, mais pas n'importe laquelle"
Car on n'échappe pas à cette alternative infernale : soit on approfondit une construction actuellement dominée par la soumission aux "marchés", soit, au nom du refus de se soumettre, on s'accommode de formes de souverainisme qui sont le plus souvent l'alibi des égoïsmes nationaux. Au fond, existe-t-il un chemin indiscutable qui conduise à coup sûr vers une Europe plus sociale et plus solidaire, les rapports de force étant ce qu'ils sont? C'était déjà le débat qui avait divisé les gauches politiques et syndicales à propos du projet de Traité constitutionnel en 2005 : la bouteille était-elle à moitié pleine ou à moitié vide? Le nouveau traité était-il meilleur ou pire que les traités précédents (Maastricht, Nice) qu'il entendait dépasser?
Rebelote aujourd'hui. Les Etats européens viennent de se doter d'un traiter unanimement décrié à gauche : le Traité de stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) qui institue la "règle d'or". Dans le même élan, les Etats de la zone euro mettent en place un "Mécanisme européen de stabilité". Par rapport à ce MES, la Confédération européenne des syndicats n'a toujours pas pris position. Au parlement européen, le groupe des Verts (José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly...) l'a défendu contre la Gauche unitaire européenne (dont Jean-Luc Mélenchon, soutenu sur ce point par Attac). Cette polémique s'est exprimée dans les colonnes du Monde. Nous la prolongeons ici entre des acteurs belges.
Plan de classement PO.C.07 Politique européenne

Besoin d'un renseignement?

N'hésitez pas à nous contacter au +32 81/24.23.00 ou via info.alexandrie@etopia.be

Motoris√© par Alexandrie - ©