Alexandrie
Documentation et archives privées

Recherche simple

Recherche sur le titre


Fonds d'archives : Intervention Parlementaire
Titre Question orale - Le rejet par la Belgique du « Talanoa Benelux Dialogue »
Sous type interv. parl. Question orale
Date 01/10/2018
Auteurs archives Henry Philippe
Producteur archives Ecolo. Parlement wallon (2014-2019) (PA)
Importance matérielle 3 p.
Niveau de pouvoir Région wallonne
Descripteurs Climat
Texte intervention

Monsieur le Ministre, c'est une procédure qui a justement été initiée à la COP depuis l'accord de Paris qui vise à organiser le dialogue entre les différents pays pour se rapprocher de l'objectif annoncé : 1,5 degré de réchauffement et au maximum 2.

 

On sait combien cela va être difficile à tenir, d'où l'activation de ce processus. 

 

 Là aussi, il faut bien dire que notre Belgique a un peu péché par son manque de lisibilité. Je viens donc d'abord aux nouvelles, Monsieur le Ministre puisque l'on apprenait la semaine dernière que la Belgique rejetait la déclaration Talanoa dans le cadre du dialogue Benelux où les trois pays discutaient de l'ambition climatique. Le texte avait pour objectif d'évoquer les objectifs climatiques 2050. Je n'ai pas encore eu beaucoup d'informations sur comment les choses se sont passées. J'ignore comment la concertation s'est faite en intrabelge si ce n'est que la Belgique ait fait ouvrir d'urgence les négociations pour réduire la portée du contenu, ce qui a provoqué la colère des ONG qui étaient aussi très mobilisées à son rassemblement.  

 

 Situation assez illisible, incompréhensible et surtout, comment en est-on arrivé là ? Probablement aussi dans le cadre d'une expression communautaire de notre pays que nous connaissons bien puisque notamment du côté de la N-VA, il y a sans doute plus de mal à soutenir une ambition climatique forte. En attendant, cela engage tout le pays. C'est donc extrêmement problématique. Je voulais savoir si la Wallonie avait été associée aux démarches du Talanoa Benelux Dialogue sur la concertation interne qui a prévalu à la position exprimée par la Belgique. Quelles étaient les actions et discussions amenées à la table de négociation ? Quelle position la Wallonie a-t-elle défendue ? Pourquoi la Belgique a-t-elle rejeté la déclaration ? Quels étaient les points de blocage ? Où en est-on maintenant dans ce processus ? Quelles en sont les conséquences ? Cela me semble très préoccupant alors que pourtant, il y a justement eu une résolution interparlementaire qui a abouti, qui porte une certaine ambition, pas aussi grande que celle que mon groupe aurait souhaitée, mais il y a quand même une ambition annoncée. Il y a surtout la COP qui arrive à Katowice dans quelques semaines. C'est donc important que la Belgique soit bien mobilisée sur cet objectif.
Fichier web Talanoa

Besoin d'un renseignement?

N'hésitez pas à nous contacter au +32 81/24.23.00 ou via info.alexandrie@etopia.be

Motoris√© par Alexandrie - ©